L’apprentissage de Chloé… Partie 6

College

L’apprentissage de Chloé… Partie 6Le peignoir est confortable en place de ce fichu tailleur. Tailleur bon pour un pressing. Jupe trempée et veste même si retirée très vite, froissée et souillée de sueur.Restait mon soutien gorge et mon chemisier également aussi humides de sueur et mon porte-jarretelles… Autant être nue et plus à l’aise sous le peignoir.- Je te dérange ? Tu préfères peut être rester un moment seule…Marie se tourne vers moi souriante.- Tu m’as donné chaud, je prenais l’air… Peut être que Chloé et toi préfèreriez restées seules non ?- Non ! Promis… C’est juste que… Il me faut un peu de temps…- Tu sais Juliette, c’est parfait pour moi. Tu es très excitante dans ton nouveau rôle.- J’y prends goût oui… Je ne me reconnais plus…Marie écrase sa cigarette et me regarde un instant sans parler avant de se lancer.- Le moindre doute et je vous laisse. J’ai envie de plus que des rencontres basées sur le sexe avec toi. Avec vous… Une vraie relation d’amitié me conviendrait parfaitement.- A moi aussi !Ma main se glisse dans l’échancrure de mon peignoir porté par la rousse et elle prend un air étonné quand mes doigts pincent doucement son téton gauche.- Mais ce soir tu m’excites trop… Va rejoindre Chloé si tu veux… Elle nous prépare un café. J’arrive vite !Elles sont sagement assises dans le canapé et le rire de Chloé me prouve que tout va bien entre elles. Elles n’ont pas dû abordé le sujet.- Ça à l’air drôle… Je peux participer ?Chloé est toujours souriante.- Marie me racontait que Suzan… Son anglaise… N’avait jamais été sodomisée. Marie arrive à la convaincre et la miss a un tel orgasme quand Marie enfonce son toy qu’elle jouit et se fait pipi dessus tout en hurlant des “oh my god oh my god” horrifiés.Je ris aussi en imaginant la scène et Marie ajoute que la malheureuse Suzan en avait presque pleuré de honte.- La pauvre… Mais prendre un toy pour Dieu, c’est proche du miracle tout de même. Chloé se lève nous prévenant que le café doit être prêt.- Il n’empêche…Vous ne devriez pas me donner ce genre d’idées toutes les deux !Chloé s’arrête net en entendant ma phrase, puis reprend le chemin de la cuisine.Marie ne sourit plus et son regard que je commence à bien connaître se voile quand elle me regarde.- Tu as déjà ton bijou en place Marie… Ce serait plus simple encore avec toi.- Je crois que tu vas un peu trop loin là…- Et moi je crois que tu vas en mourir d’envie… Le temps que l’idée face son chemin… Après avoir bu notre café peut être.- Non Juliette ce serait… J’imagine la honte… Non vraiment !- Mais voir Suzan le faire a dû t’exciter non ? Je crois te connaître assez pour…- Pas sur le coup ! Elle a un petit air paniqué qui prouve qu’elle est partagée à l’idée de le faire.- Mais en y repensant… Oui c’est vrai. Mais c’est, ce serait vraiment trop humiliant.- Chloé pourrait le faire… Tu aimerais ?Son “oui” est lâché un peu trop vite pour qu’elle puisse nier être très excitée en imaginant le moment.- je l’ai fait pisser une fois et elle en a jouit. Quant à moi… Ca m’a rendue dingue de la voir… J’adore le faire aussi. Tu le feras d’abord… Ensuite peut être que Chloé le fera. Si tu m’as assez excitée pour que je le lui ordonne. Mais j’ai un konak escort autre jeu avant. Je t’avais promis de te l’enseigner.Elle passe sur mon ordre qu’elle fasse pipi devant moi et me demande de quoi je parle.- Tu vas vite y jouer mais le café d’abord… Et une autre cigarette. Et aussi… Enlève-moi ce peignoir !Chloé en a terminé de narrer ce que je lui fais faire par textos, webcam ou téléphone quand nous ne sommes pas ensembles et Marie a beaucoup apprécié ces anecdotes.- Allez les filles ! Laissez-moi une place avec vous. Chloé entre nous deux…Je m’installe et Marie semble soudain un peu paniquée. Et ce que je dis est parfaitement pensé.- Tu pisseras devant nous tout à l’heure Marie ! Ne t’affoles pas encore. Mais d’abord… Ce jeu dont je te parlais.Chloé n’a pas pipé mais maintenant elles savent toutes deux ce que je veux. Et aucune n’a relevé ou objecté.- Tu m’as dis n’avoir jamais eu d’orgasme de cette façon… Chloé y arrive souvent maintenant. Je vais t’apprendre ma belle.Et mes doigts sont sur la pointe du sein gauche de ma chérie. Et ils la pincent doucement.Marie regarde ce que je fais et soupire.- J’ai essayé mais… Même Corentin n’arrive pas…- Seule c’est vraiment difficile mais quelquefois j’y parviens si quelqu’un me regarde… Concentre-toi sur mes doigts Chloé…Les seins superbes bougent quand la jolie brune se laisse aller en arrière, dos au dossier du canapé.Maintenant ce sont des deux mains que je m’intéresse à cette poitrine de rêve. Chloé a la respiration un brin accélérée sous mes doigts.- Je crois que… Ce sera trop long ce soir… Chloé a besoin d’être plus motivée. je te laisse l’autre Marie.Son regard est interrogateur alors que ses doigts sont déjà en place. J’ai un hochement de tête affirmatif et Marie un sourire.Du coup Chloé a ouvert les yeux et regarde nos mains sur ses seins.- Non ma belle… Regarde-moi dans les yeux !- Oui maîtresse…Je parle. Et Marie suit mes directives. Nos doigts caressent, pincent doucement ou plus fort, étirent les pointes dures et tendues de ma chérie. Chloé ne me quitte pas des yeux. Sa bouche sensuelle s’ouvrant et se refermant sous le plaisir. Ses dents mordant doucement ses lèvres quand elle gémit d’être malmenée. Mordant plus fort quand nous lui faisons mal.- Tu aimes avoir mal salope ?- Oui… Maitresse.- Que Marie te touche t’excites hein ? Dit-le !- Oui elle m’excite… Que tu le vois surtout… – Tu oublies maitresse… Je n’ai pas compris, explique-moi !Ses yeux dans les miens Chloé parle tandis que ses seins lourds se balancent doucement. Ses tétons pincés par nos doigts les entrainant dans une danse aussi lascive pour nos yeux que certainement un peu douloureuse pour ses seins.- Que tu regardes maitresse… Ca m’excite trop… Que tu… Ca fait mal…J’abandonne le téton que je tenais et ordonne à Marie de s’occuper des deux seins de notre Chloé. Et je n’ai pas à le dire deux fois.- Mais tu aimes avoir un peu mal ma chérie… Alors je te regarde ma belle… Je vais regarder Marie te faire jouir… Et toi Marie, fait bouger les seins de ma petite salope. Fait la jouir vite, ça m’excite !Il n’aura fallu que la fin de ma phrase…- Oh oui regarde-moi Jul… Puis sa jolie bouche reste ouverte konak escort bayan et Chloé crie doucement. Je n’ai pas le cœur de la gronder parce qu’elle n’a pas dit maîtresse.C’est tout à fait comme quand Patrick prenait une femme devant moi… Ça m’excitait. Mais quand une femme me faisait jouir sous ses yeux… C’est qu’il me regarde qui m’excitait le plus et me faisait crier…Elle a mouillé le canapé… Et une autre idée me vient.- Avant que nous nous occupions de Marie… Le canapé a besoin d’être séché !Déjà Chloé est prête à se lever mais je ne lui en laisse pas le temps.- Ne bouge pas ma belle. Mais écarte bien tes jambes ! Je ne veux pas que Marie te lèche mais qu’elle lèche ce que tu as fait… Après tout c’est de sa faute… Marie ?Et bien sûr Marie obéit.Sa bouche a quelques centimètres de la chatte de Chloé, léchant la petite flaque.La situation les a très agacées toutes les deux. Et j’ai bien faillis réussir à les faire jouir en leur faisant répéter ce que je disais. Leur demandant à l’une et à l’autre certaines choses. Et leur ordonnant de répondre. Si Chloé aurait aimé la langue de Marie sur elle… Si Marie elle, voulait lécher cette petite chatte offerte… Si Chloé aimait regarder le visage de la rousse souillé de sa mouille… Si Marie aimait être humiliée comme une salope…C’était si excitant que je me suis retenue pour ne pas demander leurs bouches à nouveau. Et savoir qu’elles l’auraient fait sans hésitation m’a fait mouiller comme une salope.C’est Marie qui est assise entre nous. Et ce sont ses petits seins fermes qui vont avoir notre attention. L’attention de Chloé surtout…- Chloé… Marie est impatiente !- Oui maîtresse…Les petits tétons roses de Marie sont charmants mais je préfère les pointes brunes et plus grosses de ma compagne. Et ils sont si facile à prendre entre les doigts. Et en bouche c’est… L’extase !- Je n’y arriverais pas… C’est si bon mais… J’aimerai tant jouir…Marie est excitée et c’est peu de le dire et ses gémissements de plaisir et de douleur me font mouiller.Mais il faut avouer qu’elle a beau se concentrer, c’est difficile pour elle.- Chloé ?- Oui maitresse ?Tout le temps qu’elle s’est occupée de pincer, étirer, faire bouger les petits seins en ronds très excitants, Chloé ne m’a pratiquement pas quitté des yeux.- Ta bouche… Et n’oublie pas que j’adore tes dents sur les miens…Chloé reste me regarder un moment avant de me sourire.- Oui… Tu me regardes hein…- Oui !Et elle vérifie du regard que je ne la quitte pas des yeux tout en suçant, léchant ou mordillant les petits tétons roses. Marie n’arrive plus a respirer normalement sous les assauts de la bouche de Chloé.- Plus fort Chloé… Marie aime avoir mal !Et Marie gémit aussitôt sous les dents de ma chérie tirant sur sa pointe gauche, ses doigts étirant fortement l’autre.- Jouis Marie… Fait nous ce plaisir… Regarde notre petite salope… Pense à sa jolie bouche quand elle devra nettoyer entre tes jambes… J’ai hâte de…Les yeux sur les lèvres de ma chérie et le sein qu’elle suçait, occupée à parler, je n’ai pas pu retenir un sursaut.C’est presque un hurlement… Un cri puissant en tous cas.Et Marie gigote et se contorsionne encore et ce même escort konak devenue silencieuse.- A moi aussi elle m’a fait peur… Charmante Chloé…Marie continue à mouiller pendant la langue de Chloé lèche ce qu’elle a déjà offert et cela risque de durer. Mais les voir ainsi m’excite au plus haut point. – La bouche de Chloé est à quoi… Dix centimètres de ta chatte… Ce serait si bon qu’elle soit sur toi non ?- Je sais que… Tu es une salope Juliette… Je sais que tu ne la… Laissera pas faire…- Non tu as raison… Mais pense-y !Marie me regarde et ses yeux se ferment…- Je vais jouir… Je vais…- Jouis salope !La voix rauque résonne encore quand un nouvel orgasme bouscule la jolie rousse…Assise confortablement le dos contre le dossier, jambes écartées au mieux et pieds en appui sur le cuir, je regarde les filles agenouillées de chaque côté de mes jambes ouvertes.Mes doigts entrent et sortent en moi et je les leur donne à lécher une fois englués de mon plaisir.Chacune son tour, ou ensembles, elles les sucent ou les lèchent… C’est terriblement excitant et je le leur dis. – Je n’aurai jamais pensé avoir deux petites salopes prêtent à tout pour me faire plaisir… Oh que j’adore… et vous ? Dites-moi.. Marie ?- Tu es une vraie salope Juliette ! J’adore oui… Tu m’excites beaucoup… Ca m’excite de… D’être ta soumise…Voix rauque, yeux voilés par le désir… Mes doigts filent vers la bouche de Marie qui les sucera jusqu’à ce que je lui dise d’arrêter. Je suis dans un état presque euphorique…- Et toi ma chérie ?Mes doigts gluants se posent sur les lèvres pleines de Chloé qui s’entrouvrent et y laisse une légère mousse, avant d’aller se promener sur ses joues…- Tu fais de moi ce que tu veux… Tu me… J’ai envie de toi maîtresse…Jamais je ne me serais cru capable de ça. D’être aussi à l’aise, d’adorer jouer les maîtresses salopes. Et surtout de le leur dire…- Vous savez… Je crois que je ne me lasserais jamais de me servir de vous mes petites salopes…Un long moment se passe où je continue à me doigter. C’est si bon, si excitant que je me suis trop retenue de jouir. J’en ai presque mal au ventre.Je bouge et mes fesses glissent jusqu’au bord du canapé. Je suis moins à l’aise mais ce sera plus facile pour mes doigts et ce qu’ils vont faire.- Comme çà maintenant… Je vais me faire jouir… Et redressez-vous un peu que je vous vois bien.La première a lécher mon doigt est Marie. Elle n’a pas hésité et son regard en dit long sur son excitation.Puis j’introduis mon autre majeur dans mon petit trou, l’y laisse un moment et le pose sur la bouche de Chloé.Je ne suis plus très loin de jouir…- A vous maintenant… Marie ton doigt dans mon cul et Chloé suce… Et… Chacune votre tour… Vous le faite… Vite ! Vite je n’en peux plus !Sentir leurs doigts en moi, les voir se les tendre et les sucer chacune leur tour…- Oh salopes vous… Je jouiiiis !Le temps de fumer une cigarette et je jouissais encore.En regardant Chloé et Marie.Chacune ses propres doigts dans sa petite chatte, elles lèchent le canapé trempé de ma mouille.Alors un autre orgasme me bouscule sous les yeux des filles braqués sur ma chatte et je crie, les doigts presque crispés sur mon clitoris sorti de son capuchon.Elles crient quelques instants plus tard, me regardant toujours.Le “Oh mon dieu…Je vais ooooh” de Marie devançant le ” Oh Jul je viens… Je jouis Jul…” de ma chérie.Et c’est ma propre envie d’aller aux toilettes qui me fait penser à la promesse faite à Marie…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RELATED POST

My husbands overseas part 1

My husbands overseas part 1My hubby flew out midday on the Wednesday. We took my daughter out of crèche for…

How I became a BBC slut. (Part Two)

How I became a BBC slut. (Part Two)Part TwoI dressed, it was early evening. I hadn’t cleaned the house, hadn’t…

Fingered by a perfect stranger

Fingered by a perfect strangerThat afternoon was my free day from office and then I went on shopping.When I was…

Tanja and the Boys

Tanja and the BoysTanja couldn’t believe she’d let herself end up in this position again, but here she was bent…

kartal escort didim escort ankara escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort seks hikayeleri izmir partner escort escort pendik izmir escort antep escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort