L’envie de Camille 02/02

Bbw

L’envie de Camille 02/02Résumé de l’épisode 01Alix a finalement cédé aux avances d’une Camille, tout heureuse d’avoir réalisé son fantasme … Enfin, une partie seulement. Car l’arrivée impromptue de sa sœur a mis un terme prématuré à leur passade, laissant notre jeune polissonne frustrée. Ne rêvant que d’une seule chose : se retrouver une fois de plus, seule, avec “sa Célimène”… Mais voilà depuis plus de nouvelles de la belle.Jusqu’à ce jour ou après une dispute avec sa mère, Camille boude sur un banc au bord du lac de la base de loisirs de sa commune…” Un prêté pour un rendu “- Bouh ! … En même temps, deux mains emprisonnent ses épaules. Sous l’effet de la surprise, Camille tressaille et se retourne brusquement ! … Ouf ! … Soulagée, elle sourit à ce joli minois et ses beaux yeux verts. Car l’intruse qui lui a fait cette petite frayeur, n’est autre qu’Alix son béguin, penchée au-dessus du banc, qui maintenant enroule ses bras autour de son cou pour la biser sur les lèvres. La coquine est très sexy dans son ensemble de joggeuse. Runnings blanc, leggings noir et débardeur blanc porté sur une brassière qui met en valeur sa poitrine :- Bonjour ma belle ! … Je commençais mon jogging, quand je t’ai aperçue. Alix fait le tour du banc pour s’assoir à côté d’elle :- Comment tu vas ?- ça pourrait aller mieux ! … Rétorque Camille en fronçant les sourcils et en regardant ses converses…- Pourquoi tu es toute tristounette ?- Je me suis disputée avec maman !- Oh… Ma puce ! … Qu’est-ce qui se passe ! …- Ma mère !… Elle préfère Clémentine ! … Elle lui laisse tout passer ! … Et à moi rien !- Tu te fais des idées Camille ! … Ta mère vous aime toutes les deux pareilles !Répond Alix en passant un bras autour de ses épaules pour l’attirer vers elle…- Non pas vraiment ! … Je pense que Clémentine est la préférée de maman.- Mais non ! … Allez souris moi ! … Cette dispute a quand même du bon puisqu’elle a permis de nous rencontrer de nouveau !Camille avec un petit sourire triste lève les yeux sur elle :-C’est vrai, je désespérai de te revoir !- Je sais. J’ai attendu, j’avais besoin de réfléchir à ce que nous avons fait !Avoue Alix, en caressant la nuque de Camille. Elle aime la beauté naturelle qui se dégage de cette fille à la silhouette androgyne, mise en valeur par un visage sans maquillage, une coupe de cheveux à la garçonne. Les « petites bosses » et ses tétons qu’elle devine libres sous son Tee-shirt porté sur un jeans skinny qui affine ses jambes et flatte son sexe :- Camille ! … J’aimerais faire plus avec toi, mais j’ aime ta sœur et je ne veux pas la perdre. J’ai peur qu’elle sache un jour … Ou pire qu’elle nous surprenne ! … Et pourtant, en même temps, depuis l’autre jour …Camille saisit la main d’Alix, güvenilir bahis fronce les sourcils et soupire en regardant une fois de plus ses converses :- Je sais que c’est une situation difficile pour toi !Alix sent de nouveau la mauvaise humeur gagnée la minette :-Camille ! … Je ne vais pas faire mon jogging, nous allons passer un moment ensemble allez viens ! Et tout en lui souriant, elle tire hors du banc la garçonne, pour se diriger main dans la main, vers une zone pique-nique arboré, sur la butte qui domine la base. Elles s’assoient toutes les deux sur la table, pieds sur le banc. Tout en bavardant, Alix enlace les épaules de Camille et continue de la consoler de son petit chagrin. Bien dans ces bras, elle pose sa tête sur l’épaule de sa copine qui se tourne vers elle, lèvres entrouvertes, yeux fermés pour un baiser … Auquel elle se laisse aller.Alix se régale de la bouche de sa jeune amie et pendant que sa langue joue avec la sienne, elle glisse une main baladeuse sous le tee-shirt à la recherche des petits nénés tant convoités, joue un moment avec eux. Puis sa main se déplace sur le ventre, déboutonne le jeans, et s’insinue sous l’élastique de la culotte. Camille halète. Mais l’envie qu’elle sent éclore dans sa chatte, l’humidité qui mouille sa culotte, elle repousse cette main audacieuse et se redresse apeuré :- Alix… Non ! … Nous sommes dans un lieu public ! … Tout le monde peut nous voir !- Relax Camille ! … Regarde autour de toi, il n’y a personne… Nous, nous sommes en vacances, mais c’est un jour de semaine ordinaire, et il n’y a personne sur la base ! … Tout le monde travaille ! … Puis si quelqu’un nous voit tant pis, c’est un risque que je suis prête à prendre pour toi !Camille ne l’aurait pas cru capable de tant de bravade pour elle. Du coup, cette réaction et cette envie qu’à Alix de la faire jouir l’émoustille et la fait fondre. La chaleur humide qu’elle ressent dans son ventre fait taire ses derniers scrupules. Sans plus réfléchir elle prend la tête d’Alix dans ses mains et tout en l’embrassant la tire vers elle en se couchant sur la table.De nouveau, la main d’Alix repart sous le T-shirt, masse les « petites bosses », pince les tétons qui s’érigent et durcissent sous la caresse. Camille gémit dans la bouche d’Alix qui sent son sexe s’humidifier et ses tétons durcir sous sa brassière. À ses soupirs, la passion qu’elle met dans son baiser, ses petits seins gonflés, elle est sure que Camille, aussi, mouille comme une cochonne. Sur cette pensée, elle se détache de sa bouche pour chuchoter à son oreille :- mets-toi toute nue ma puce !- Non ! … Mais ça ne va pas Alix ! Tu débloques ou quoi ! … Nous sommes dehors ! Si quelqu’un vient par là, j’aurai l’air de quoi !?Répond türkçe bahis Camille effarée.- Relax, ma belle ! … Fais-moi confiance, et profite ! …Rétorque une Alix souriante dont les yeux pétillent de diablerie.Camille à envie. Et cette situation décuple son excitation. Alors elle descend de la table et en la regardant dans les yeux tout en se trémoussant lascivement pour l’exciter, fait ce que lui demande sa maîtresse assise sur le banc. Les vêtements retirés, Alix la fait asseoir a coté d’elle, l’enlace à nouveau. Bécote son visage, son cou, ses lobes qu’elle suce. Descend sur ses seins, les embrasses, aspire les bouts tendus, joue avec sa langue sur les mamelons. Pendant qu’une main s’égare dans la toison noire et masse le sexe.Camille, exhibée, caressée, sent la jouissance monter rapidement, son abricot coule un peu plus à chaque spasme de plaisir :- Ohh ! … Seigneur ! … Alix, c’est si bon ! … Mais s’il te plaît, ralentis ! Sinon je vais partir trop vite !- Je suis désolée ! … Je me laisse emporter ! … Tu es si belle, si excitante offerte comme ça ! … Je veux te déguster, couche toi sur la table ma puce ! …Camille sous la torture de son plaisir, ne réfléchit plus, alors elle s’exécute. Alix l’aide à s’étendre sur le plateau de la table, puis se penche sur elle et reprends ses caresses buccales. Sue le visage, le cou. Puis sa bouche se focalise sur les seins, aspire les mamelons, mordille les tétons. Pendant que sa main droite se déplace sur son ventre pour filer caresser une entrejambe ouverte et trempe qui attends avec impatience que l’on s’occupe d’elle.Camille gémit dans l’oreille d’Alix qui sent son leggins se mouiller. Sa bouche abandonne sa poitrine, se déplace vers le bas en embrassant chaque parcelle de son corps, s’attarde sur le nombril, tandis que ses doigts fouillent les chairs intimes à la recherche de son bourgeon. Dès qu’elle commence à le taquiner, une décharge électrique traverse le corps de Camille :- Oh mon dieu, tu me rends folle !Alix lui souri , s’assoie sur le banc, fait pivoter Camille qui se retrouve les jambes pendantes hors de la table encerclant son visage et offrant ainsi sa vulve à sa bouche. Alix promène sa langue à l’intérieur des cuisses, lèche les lèvres de ce sexe juteux et odorant. Donne des coups de langue sur la fente. Lape cette mouille qui s’épanche de ce puits d’amour. Fouille les plis intimes et trouve le clitoris qu’elle agace de la pointe. Camille ne peut résister a cette langue douce humide, qui est partout, elle gémit comme une folle, se redresse sur ses coudes pour la voir faire. S’agrippe aux cheveux de son amante, remue les hanches. Plus la jouissance monte, plus elle devient hystérique :- Oh mon dieu ! Oui ! Oui ! Suce mon clito ! … Mange-moi, güvenilir bahis siteleri enfonce ton visage dans ma chatte ! … Vouiii !”Alix pousse encore plus son visage contre cette chatte qui lui barbouille le visage. Apprécie le goût et l’odeur des sucs de la belle qui s’arque sous le plaisir. Elle est sur le point de jouir lorsque Alix se retire, exaspérant Camille :- Ôôoôh! ! … Non ! … J’étais sur le point d’exploser ! Ne t’arrête pas ! … Je t’en supplie !Sans lui répondre, mais avec un regard cochon, excitée par les cris de l’amante, Alix la tire vers le bord pour dégager son trou du cul de la table. Avec la pulpe de son index gauche masse circulairement la rondelle inondée par la cyprine qui coule de son minou. De concert, elle enfonce progressivement et lentement l’index dans son fourreau anal et de sa main droite, mets deux doigts dans son vagin et le pouce sur le bouton qu’elle branle en tournant. Le pompage simultané des deux mains amène Camille sur les voies d’un plaisir qu’elle n’avait encore jamais ressenti. En extase, elle gémit bruyamment :- Âââh ! , seigneur, oui ! Baise-moi… Par les deux trous… Âââh, mon Dieu ! … Ôôh, ne t’arrête plus ma chérie ! … Je vais jouir ! … Plus vite… Âââh, je vais jouir ! … Vouiii ! …- Âââh !… Et brutalement, elle vient ! … Camille ressent un plaisir intense, foudroyant, son clitoris se rétracte, son vagin et son anus se contractent par saccades sur ses doigts inquisiteurs. En même temps, elle échappe des flux de jus qu ‘elle accompagne de râles d’agonies… Puis goute à un moment de détente, de bonheur et d’apaisementAlors seulement, Alix sort ses doigts qu’elle donne a sucer à Camille … Et colle sa bouche sur ce sexe maculé pour lécher ce jus onctueux :- Mmmmh ! Tu as très bon goût mon cœur !Sur ces paroles, Alix aide Camille à descendre de la table, a ramasser ses vêtements. Pendant qu’elle la regarde se rhabiller, malicieuse, elle là taquine :- Pour quelqu’un qui avait peur qu’on la voie, on peut dire que tu y es allé de bon cœur coquine ! … Heureusement qu’il n’y avait pas de promeneur ! Sinon il faisait une syncope ! Cependant, ce qu’elles ne savent pas, c’est que quelqu’un qui cherchait Camille, et qui savait la trouver sur la base, les a aperçues en arrivant, au loin sur le banc. Bien avant qu’elle ne les aborde, elles sont parties, main dans la main, vers le petit-bois. Intriguée, les a suivies sans se faire remarquer. Puis s’est cachée, pour voir ce qu’elles allaient faire là… et pour voir, elle a été servie… Elle a vu ! Prise par cette scène torride, ces images érotiques, là ou sa conscience lui dictait “non, ne fait pas la voyeuse, ne reste pas là, ce n’est pas bien ! … Recule et appelle les de loin ! … Ou va-t-en !” Son cerveau et son corps ont dit oui “regarde ; écoute, met une main dans ta culotte et profite de ce spectacle pour jouir !” … Et sa jouissance a été aussi forte que celle de sa louloute…… Et Camille ne sait pas encore qu’elle ne perd rien pour attendre !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RELATED POST

Best Friends With Benefits

Best Friends With BenefitsWe met at work. When I first saw her, I thought, typical hot girl stuck up bitch.…

Wife’s Taste of Revenge

Wife's Taste of RevengeBetty looked down at him with lust glazed eyes and reached between her thick thighs. She grabbed…

Fingered by a perfect stranger

Fingered by a perfect strangerThat afternoon was my free day from office and then I went on shopping.When I was…

Tanja and the Boys

Tanja and the BoysTanja couldn’t believe she’d let herself end up in this position again, but here she was bent…

kartal escort didim escort ankara escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort seks hikayeleri izmir partner escort escort pendik izmir escort antep escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort