Tatouage Ch. 05

Anal

Traduction d’un texte de Evals22.

Ce récit est une fiction qui mélange de la soumission et dégradation féminine. Si vous pensez que cela puisse vous choquer, ne continuez pas à lire.

*******

Le goût de sperme toujours dans la bouche, Lori n’arrivait pas à croire à quel point elle était mouillée. Josh l’avait poussée plus loin que Franck depuis l’université. Elle entendit sa voiture descendre l’allée et elle se dit que ça ne lui prendrait que quelques secondes pour avoir un orgasme. Mais il lui avait dit qu’elle ne pouvait pas jouir sans sa permission, un ordre difficile à suivre. Pourtant elle obéirait.

Elle retira sa culotte et s’en servit comme d’un torchon pour nettoyer la table du reste de foutre de Josh. Il était à peine 9 heures et demi du matin et elle n’avait aucune idée de ce que la journée lui réservait. Elle monta à l’étage pour chercher les talons qu’elle cachait à l’arrière de son placard.

*****

David était assis à son bureau quand son téléphone portable sonna. Il reconnut le numéro de Josh et fut heureux que le garçon ne l’appelle pas sur la ligne fixe du bureau. Mary aurait découvert qu’il était toujours en ville.

– Bonjour, c’est David.

– Bonjour Monsieur, ici Josh.

David pensa qu’il avait un air suffisant au téléphone. Le garçon continua :

– J’aimerai vous rencontrer ce matin si possible.

– Pourquoi?

« A propos de ta pute de femme, quoi d’autre idiot » pensa Josh avant de dire.

– A propos de Mme F.

– Rendez-vous au café au coin de la rue d’ici une heure.

– Oui Monsieur.

Josh raccrocha et se demanda ce qu’il allait faire. Josh n’avait pas de doute sur le fait qu’il pouvait avoir Lori n’importe quand et n’importe comment. Ce qui l’inquiétait, c’est qu’il la baise aujourd’hui et que M. F. soit en colère. Il y a de fortes chances que Lori et lui se retrouvent à la rue avant la nuit.

Cela laisserait Josh sans excuses pour rester et peut-être aussi sans les recommandations de M. F. Et Josh ne voulait rentrer à la maison et faire face à son père. Il devait comprendre quels étaient les plans de David. Il ne semblait pas être le genre de gars qui foutrait sa salope de femme dehors mais qui sait. Josh n’avait pas de prise sur David et il pensait qu’une bonne discussion pouvait à comprendre les choses.

*****

David était dans le bureau du PDG. Ils discutaient d’une urgence.

– Je suis désolé de te demander ceci David. Nous savons tous les deux que tu peux dire non. Bon sang, nous savons que tu n’as pas besoin de ce supplément de travail. Mais comme je te l’ai dit, l’état de la mère d’Hélène a empiré. J’ai promis que je serais avec elle et les enfants le moment venu. Elle est partie en Virginie hier soir avec les enfants.

– alors tu veux que je te remplace pour sceller cette grosse affaire à TOKYO. Demanda David en connaissant déjà la réponse.

– Tu connais les japonais. Ils s’offusqueraient si j’envoyais quelqu’un d’autre. Si nous reportons cette transaction, ça va nuire considérablement à nos résultats de l’année.

Il s’arrêta et ajouta :

– Bien sûr, tout tes frais seront payés par la société. Tu logeras dans le meilleur hôtel. Lori pourra t’accompagner, vous voyagerez en première classe. Mais vous devez partir à la fin de la semaine.

La poitrine de David se serra à l’énoncé du nom de sa femme. Son patron avait toujours aimé Lori. Il se demanda ce qu’il penserait d’elle s’il voyait les photos. Puis il se sentit coupable quand il se demanda si son patron savait ce qu’il était en train de faire chez lui. Josh semblait sûr de lui et David avait perdu la moindre lueur d’espoir.

– Je vais demander à Mary de prendre toutes les dispositions. Je peux partir vendredi. Je pense que c’est mieux que Lori reste à la maison. Pour être honnête, nous avons quelques problèmes et une petite séparation nous fera du bien.

– Merci David, j’espère que ça s’arrangera. Tout le monde admire la relation que vous avez tous les deux.

******

Josh attendit que David commande et apporte son café à la table. Personne ne dit rien jusqu’à ce que David prenne une gorgée.

– Je ne suis pas sûr que ça va être aussi facile que je le pensais M. F.. Mentit Josh, repassant les mots qu’ils devaient dire dans sa tête depuis une heure.

– Au début, je pensais qu’il n’y avait pas de problème, mais je crois qu’elle a été flattée par l’attention d’un jeune homme. C’est une gentille dame…

« Pour une salope » pensa-t-il avant de continuer.

– … et je voudrais être sûr que vous voulez que je continue. Si elle était alcoolique, lui offririez-vous un verre?

– Josh, je ne m’attends pas à ce que tu comprennes. Mais si elle était alcoolique et qu’elle ne me mentait pas, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour la guérir. Mais, …

Il fit une pause.

– … Mais si elle buvait en cachette depuis près de 25 ans et qu’elle me mentait à ce sujet, je la virerai. Ce n’est le sexe le problème c’est les mensonges.

Je vais être honnête avec vous Monsieur. Je ne veux pas rentrer chez mon père. J’ai besoin de votre lettre de yabancı gaziantep escort recommandation. Et je voudrais, vous savez, que vous soyez fixé sur elle. Mais pas si ça me coute ce que je veux.

David avait toujours un sentiment de malaise avec ce garçon. Il avait l’impression de vendre une marchandise.

– Josh, je ferai ta lettre d’ici jeudi. On a un problème dans la société et je dois partir pour le Japon vendredi. Je serai de retour dans deux semaines, peut-être moins. Notre anniversaire de mariage est la semaine suivante. Je pense qu’il est approprié pour moi de lui faire tout savoir ce jour-là. Tu peux rester jusque-là.

Josh bougea sur son siège et demanda :

– Qu’en est-il de l’autre partie? Si je la baise.

– Je la quitte. Pour tous les mensonges au cours des années. Si tu la baise, je sortirai tout au grand jour. Elle devra faire face à la vérité de son infidélité face à la famille et ses amis. Si vraiment elle te résiste, je ferai de mon mieux pour rendre la séparation amicale.

« Eh bien, je crois que ce sera un divorce très moche. Ce gars vient de sceller le destin de sa femme » Pensa Josh.

*****

Lori but quelques verres en attendant le courrier. Elle se sentit bête de marcher dans la maison avec des talons aiguilles de 10 centimètres. Pourtant elle se sentait plus vivante et plus énergique qu’elle ne l’avait été depuis trois ans.

Lorsque le colis arriva, elle fut surprise de se rendre compte qu’elle était livrée dans une grande enveloppe plutôt qu’une boite. Jusqu’à ce qu’elle vît le maillot de bain. Il était ridiculement petit. Juste trois petits bouts de tissu reliés par une ficelle. A ce moment-là Lori décida d’arrêter les choses tout de suite. Si elle s’habillait et s’humiliait, détruisant toute estime de soi qui lui restait, sa vie serait ruinée. Elle avait survécu à Franck. Elle n’aurait pas autant de chance avec Josh.

Dès que le téléphone sonna, Lori sut qui c’était. Elle n’était pas sûre de savoir comment elle le savait mais elle le savait indéniablement. Avec une certitude absolue, elle savait que c’était Josh. « Je ne répondrai pas » pensa-t-elle.

Elle se tenait près du réfrigérateur, serrant la poignée comme pour se retenir. La sonnerie continua. « Oh mon Dieu, ne prends pas le combiné » pensa-t-elle. Elle fixa le téléphone fixé au mur. Elle écouta le répondeur se mettre en route. Elle entendit sa voix indiquant qu’elle était désolée d’avoir manqué l’appel et de laisser un message.

– Décroche salope. Maintenant!

Le corps de Lori trembla alors que la voix de Josh résonna dans la cuisine. Ses jambes tremblaient, son cœur battait fort. Sa main trembla quand elle saisit le combiné.

– Bonjour? Dit-elle en essayant de paraître calme.

– Bonjour Lori…

– Que veux-tu?

– Tu sais ce que je veux Lori.

– Non.

– Non quoi Lori?

– je ne peux pas faire ça, je ne le ferai plus.

– Je serai là dans dix minutes. Sois au bord de la piscine.

Sa bouche était sèche.

– Non je n’y serai pas. C’est fini.

– Dix minutes! Dit Josh avant de raccrocher.

Elle alla dans sa chambre et regarda la photo de David sur la table de nuit. « Je pourrais l’appeler » pensa-t-elle « mais que dirais-je? Non, je vais juste partir. »

Elle senti des larmes se former alors qu’elle déboutonnait sa robe. Celle-ci tomba lourdement sur le sol. Elle enleva son soutien-gorge et sa culotte puis elle s’éloigna de la pile de vêtements. Elle était nue à part les talons.

« Je n’ai pas à le rencontrer » pensa-t-elle encore « s’il ne part pas, je pourrai appeler la police ». Elle enfila le maillot de bain rose et ajusta le haut. Elle se regarda dans le miroir et ne reconnut pas la personne renvoyée par la glace.

Elle descendit les escaliers en se disant qu’elle allait fermer la porte du patio à clé. Puis elle fermerait les stores et l’ignorerait s’il frappait à la porte. Elle s’arrêta près du comptoir de la cuisine et prit le torchon pour s’essuyer les yeux.

Sa main plana au-dessus de la clé de la serrure jusqu’à ce qu’elle prenne la poignée et ouvre la porte. Sa peau fut réchauffée par le soleil tandis qu’elle se dirigeait vers la chaise longue où Josh était assis.

Le garçon portait un short kaki et un polo blanc. Il avait des lunettes de soleil et lisait le journal. Lori se tenait pas loin de lui, ne sachant que faire. Elle ne savait pas s’il la regardait ou non.

A 47 ans, elle attendait qu’un jeune garçon finisse de lire. Elle sentait le soleil sur son corps mais elle savait qu’une grande partie de sa peau n’avait jamais été exposée aux rayons auparavant. Si elle avait des coups de soleil, comment les expliquer à David? Aussi stupide qu’elle se sentît et aussi ridicule à regarder, Lori ne pouvait pas lutter contre les réactions de son corps face à cette humiliation.

Après quelques minutes, elle fit surprise par le son d’une chanson. Elle n’avait aucune idée d’où elle venait jusqu’à ce qu’elle voie Josh ouvrir son téléphone portable. Il parla :

– Kelly? Génial! Tu yabancı gaziantep escort as trouvé. Ouais, gare-toi derrière ma voiture et viens derrière. J’ai laissé la porte ouverte, c’est à droite.

Les mots s’enfoncèrent dans la tête de Lori qui se mit à trembler. Elle dit :

– Mon Dieu Josh! Je ne veux pas que quelqu’un me voit comme ça. A quoi penses-tu? S’il te plaît Josh…

Il lui coupa la voix.

– Ecoute salope. Je suis déjà énervé par la façon dont tu m’as traité au téléphone. N’as-tu pas réalisé que quand tu me défies, ça ne rend les choses que plus difficiles pour toi? Maintenant, tu ferais mieux de ne pas m’embarrasser devant ma petite amie.

Les mots « petite amie » étaient un peu exagérés. Josh avait des problèmes à garder une relation sur le long terme, voire même sur le court terme. Cependant, depuis son arrivée ici, il avait vu Kelly cinq ou six fois. A trois cents dollars l’heure, elle était la meilleure call-girl que le service d’escorte avait à offrir. Aujourd’hui ça lui couterait un peu plus cher, mais si les choses se passaient comme prévu, ça en vaudrait la peine. Tant que la pute se souvient de ce qu’il lui a dit. Il continua :

– Regardons les choses en face Lori. Tu es une femme attirante… pour ton âge. Je parie que quand tu étais à l’université tu étais une bombe. Quand tu rencontreras Kelly, tu verras que j’ai une belle petite amie. Elle a la peau et le corps d’une jeune fille, pas de rides au coin des yeux, pas de vergetures même aussi peu voyantes que les tiennes et pas de seins qui tombent.

Il aimait la rendre consciente de ses défauts dus à l’âge.

– Mais Kelly a des problèmes. Elle va me sucer mais elle ne me laissera pas jouir sur son visage. Elle n’avalera pas non plus. Son cul est interdit et il ne faut pas penser à lui demander de lécher ton cul. Elle s’habille sexy mais pas en…

Il rit et regarda Lori dans le maillot de bain rose.

– … salope. Elle ne baise pas mes amis et elle ne baise pas en public.

La bouche de Lori était béante pendant qu’elle écoutait la liste de perversions qu’il attendait d’elle.

Elle entendit la porte s’ouvrir et une brune très fine dans un maillot de bain une pièce en lycra comme pour les nageurs olympiques s’approcha d’eux. Autour de sa taille elle portait un sarong à imprimés fleuris et bleus. Elle avait de simples sandales aux pieds, des sandales plates. Elle portait un grand sac de plage en paille ainsi qu’un chapeau rond. C’était une belle jeune femme et lori fut jalouse de sa jeunesse.

Josh se leva et quand Kelly fut proche, ils s’embrassèrent longuement, un baiser profond et humide. Kelly se tourna et Lori remarqua que ses tétons étiraient le tissu serré de son maillot.

– Alors c’est la chienne dont tu me parlais, ton jouet. Elle fera toutes les choses que je ne veux pas te faire c’est ça?

– Oui Kelly. Répondit Josh.

« Il semblait mal à l’aise avec cette fille » se dit Lori.

Kelly se tourna et s’approcha de Lori. Son corps ne fut plus qu’à quelques centimètres et quand elle parla, Lori sentit son souffle. C’était une fumeuse.

– Je dois dire que tu es mieux faite que ma mère. Comment t’appelles-tu chérie?

Lori jeta un coup d’œil rapide à Josh et se souvint de ses ordres.

– C’est Lori. Ravi de te rencontrer Kelly.

La jeune fille répondit d’une voix rauque :

– Notre rencontre n’aura rien d’agréable. Et pour toi c’est Miss Kelly. Josh m’avait dit que tu t’appelais Salope. Alors c’est Lori ou Salope?

– C’est Salope, Miss Kelly.

– Tu es un bon animal de compagnie. Mais je veux t’apprendre une chose. En ce qui me concerne Josh peut faire ce qu’il veut avec toi, mais je ne veux pas que ta bouche de salope embrasse mon petit ami. C’est clair?

– Oui Miss Kelly.

– Est-ce un des maillots de bain de la marque Weasel? Ça y ressemble.

– Oui Miss Kelly.

– Je n’arrive pas à croire qu’à ton âge, ou que quelqu’un de ton âge oserait porter ça. Es-tu déjà allée dans la piscine?

– Non Madame. Répondit Lori confuse par la question.

Kelly savait que cette femme n’était pas au courant de ce qu’elle parlait. Elle sourit.

– Ces modèles deviennent transparents quand ils sont mouillés. Donc je pensais que tu t’étais baignée car je peux voir ta chatte chauve à travers le tissu. Pourquoi sinon?

Lori sentit son visage rougir de honte. Le rire de Josh n’arrangea pas son sentiment d’humiliation. Comme elle ne répondait pas, Kelly continua d’une voix furieuse :

– Eh bien? Tu t’es pissée dessus? Pourquoi ton bas de maillot est transparent?

– Oui Miss Kelley, ou plutôt non, je n’ai pas fait pipi. Je suppose que c’est mon sexe qui a mouillé le tissu.

– Ton quoi? hurla Josh.

Surprise, Lori répondit rapidement :

– Ma chatte, je voulais dire ma chatte.

Kelly se pencha vers l’entrejambe de Lori. Elle posa sa main sur le petit bout de tissu trempé. Puis elle leva la main devant le visage de lori pour lui montrer son jus.

– Mon Dieu, comme tu mouilles! Quelle salope tu yabancı gaziantep escort bayan dois être! Dis-moi, es-tu le genre de grosse chienne qui mouille quand on la domine?

Lori ne pouvait croire que cette fille soit aussi dominante. Elle et Josh faisaient la paire parfaite.

– Oui Miss Kelly.

– Oui Miss Kelly quoi?

– Je suis une grosse chienne dont la chatte dégouline quand on la domine, Miss Kelly.

– C’est beaucoup mieux salope.

Elle se tourna vers son petit ami et continua :

– Josh, emmenons la sous le patio sinon elle va brûler comme du pain grillé.

Ils se déplacèrent sous le store du patio. Kelly et Josh s’assirent. Lori resta debout, ne sachant que faire jusqu’à ce que Josh l’envoie chercher des bières. Le jeune couple discuta pendant quelques minutes et quand Josh fut certain que Lori était dans la cuisine, il glissa l’argent à Kelly pour son temps.

Une fois qu’ils eurent pris quelques gorgées de leur bière, Kelly se leva et s’approcha très près de Lori. Elle savait que ça amplifiait sa domination. Elle leva ses deux index et les passa sous la ficelle du haut de maillot de bain. De là elle fit glisser ses doigts dans un mouvement fluide pour pousser le petit soutien-gorge sous ses seins. Les mamelons de Lori étaient dressés et bien durs.

– Quand as-tu fait refaire tes seins?

– Quand mon plus jeune enfant avait 9 ans, il y a presque 11 ans.

Kelly commença à soulever chaque sein puis les laissa tomber.

– Bon boulot, ils rebondissent presque naturellement.

La jeune fille regarda la table et fouilla dans son sac. Elle sortit un bâillon avec une boule rouge, une raquette en cuir et un gode avec une ventouse à une extrémité. Kelly savait qu’ils allaient utiliser tout ça sur Lori. Elle se retourna et dit :

– Ça y est!

Elle brandit fièrement une petite chaine de quelques centimètres avec des petites pinces ajustables à chaque extrémité. Elle la balança devant le visage de Lori.

– Salope, elles sont ajustables. Je peux les serrer aussi fort que je veux. Mais je vais te laisser décider.

Elle commença à tirer un des mamelons de l’épouse de David.

– Je vais les accrocher comme ça.

Lori sentit le métal froid pincer son mamelon. Il lui sembla que la douleur descendait directement dans sa chatte.

– Maintenant, dis-moi quand il faut que j’arrête de serrer. Mais pour que ce soit amusant, si elles tombent à un moment ou un autre, je devrais te donner une fessée. Donc plus elles seront serrées, moins elles risquent de se détacher. Dis-moi quand j’arrête salope!

Lori avait toujours aimé que l’on joue durement avec ses tétons, mais ça faisait des années qu’elle n’avait pas été traitée comme ça. Elle serra les dents alors que les pinces pénétraient de plus en plus dans la tendre chair de ses mamelons. Finalement, quand elle pensa qu’elle ne pourrait pas supporter plus la douleur, elle demanda à Kelly d’arrêter. La même chose fut répétée sur l’autre mamelon. Puis Kelly retira complètement le haut du maillot de bain. La chaîne pendait entre les seins.

Josh ne dit rien. Il était fasciné par la qualité du rôle joué par Kelly.

Celle-ci prit ensuite le gode et se dirigea vers ma maison en faisant signe à Lori de la suivre. Elle lui tendit le gode en lui disant de mouiller la ventouse avec sa bouche. Puis elle la mit dos à la baie vitrée et lui demanda d’attraper ses chevilles avec ses mains. Cela poussa le cul de Lori et le maillot de bain mouillé contre le verre et laissa une trace de son jus.

Kelly éloigna Lori et posa le gode sur la trace laissée sur le verre. La ventouse du gode colla contre la vitre/

– Je ne vois aucune raison d’utiliser un lubrifiant avec une chatte aussi humide que ça. Baise-toi sur le gode pendant que je finis ma bière. Ne le fais pas tomber et ne pense même pas à jouir!

Kelly s’assit près de Josh et ils regardèrent tous les deux avec admiration la mère de famille écarter la ficelle de sa culotte et remuer le cul jusqu’à ce que le gode pénètre sa chatte. Josh dit en se levant :

– Je vais dans la cuisine me chercher une autre bière Quand je reviendrai, je veux que tes fesses touchent le verre.

Le gode était gros, et dans cette position Lori pouvait le sentir pousser fortement contre son col. Elle poussa plus fort jusqu’à ce qu’elle sente le verre froid contre son cul. Il lui fallut faire beaucoup d’efforts pour ne pas jouir.

Kelly et Josh terminèrent leur bière, ignorant pratiquement leur jouet exposé. Les jambes de Lori commencèrent à se contracter et ses mamelons étaient engourdis. Kelly se dirigea vers elle puis s’accroupit près d’elle et lui demanda :

– Tu veux jouir salope?

– S’il vous plaît Miss Kelly oui. Puis-je s’il vous plaît?

– Tu feras tout ce que Jodh et moi te demanderont tout le reste de l’été?

– Oui n’importe quoi Miss Kelly!

– Tu vas sucer et baiser toutes les personnes que je veux. Tu nous donneras ton corps, peu importe ce que nous voudrons. Tu seras notre pute, notre salope.

– Oui oui.

– Tu peux jouir salope. Maintenant!

Lori se poussa contre la vitre, forçant le gode en caoutchouc plus profondément dans son sexe. Son corps commença à trembler avec le début de l’orgasme. Au même moment, Kelly attrapa la chaîne entre ses seins et tira très fort. Les pinces tirèrent sur les tétons et se détachèrent, le sang put à nouveau circuler et provoqua une douleur fulgurante qui déclencha le meilleur orgasme que Lori ait jamais connu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RELATED POST

Simon wird am Morgen Benutzt

Langsam wurde mir klar was passiert war.Ich hatte mich einen Mann hingegeben, mich wie ein geiles Luder benutzen lassen. Seinen…

Romeo , Julian

Den Tag an dem ich Julian begegnet bin, werde ich wohl in meinem ganzen Leben nicht mehr vergessen. Es war…

Der Umfang Machts 07

Gegen 9.00h wurde ich von Mama sehr sanft geweckt. Sie streichelte meinen Bauch und gelegentlich meinen verschrumpelten Zipfel. Sie lag…

Wellnessurlaub mit angenehmen Folge

Ich heiße Silvia, bin 29 Jahre alt und arbeite als Sekretärin bei einem großen Elektronik-Unternehmen. Wir sind insgesamt vier Sekretärinnen,…

tuzla escort izmir escort izmir escort izmir escort kızılay escort esat escort etiler escort bahçeşehir escort bursa escort bayan görükle escort bursa escort bursa merkez escort bayan bakırköy escort keçiören escort etlik escort şişli escort sex hikayeleri bornova escort balçova escort mersin escort hurilerim.com mecidiyeköy escort taksim escort şişli escort çankaya escort beylikdüzü escort şirinevler escort bursa escort muğla escort muş escort nevşehir escort niğde escort ordu escort osmaniye escort rize escort sakarya escort samsun escort siirt escort Antalya escort porno porno Hacklink Hacklink panel Hacklink escort Escort Escort bayan Escort bayan bahisu.com girisbahis.com escort escort escort travestileri travestileri bursa escort bursa escort bursa escort canlı bahis kuşadası escort bayan antalya rus escort kocaeli escort kocaeli escort Escort ankara Ankara escort bayan Ankara rus escort Eryaman escort bayan Etlik escort bayan Ankara escort bayan Escort sincan Escort çankaya görükle escort bayan bursa otele gelen escort görükle escort bayan porno izle Anadolu Yakası Escort Kartal escort Kurtköy escort Maltepe escort Pendik escort Kartal escort xnxx Porno 64 alt yazılı porno bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort şişli escort istanbul travesti istanbul travesti istanbul travesti ankara travesti Moda Melanj