Le chemin de l’école partie 10

Amateur

Le chemin de l’école partie 10Au petit matin, je me lève, enfile un shorty de mon amante et vais me faire couler un café. Au passage j’att**** mon portable. Thomas a répondu à mon MMS.” Tu es canon ! J’ai envie de te serrer dans mes bras. Mais tu sais que tu es cruelle ? Tu me dis que c’était l’histoire d’une nuit et après tu m’envoies ça ! Je vais pas pouvoir dormir maintenant.J’espère te voir lundi… Bonne nuit.”J’aime l’idée que je peux le faire bander juste avec une photo…Je termine mon café et laisse un mot à Sandrine lui expliquant que je rentre retrouver Romain. Il est sous la douche quand j’arrive. Après tout ce que j’ai baisé ce week-end je n’ai plus très envie de m’envoyer en l’air mais avec Romain nous faisons souvent l’amour, presque tous les jours. Alors si ne faisons rien il va se demander si quelque chose cloche et je ne veux chercher d’excuse. Je le rejoins donc sous le jet d’eau. En guise de bonjour je lèche sa queue pour la faire se dresser. Il gémit. Je sais qu’il aime que je le suce. Surtout quand je le fais par surprise. Une fois qu’elle bien dure, je me tourne et me penche en avant pour lui présenter mon cul : il caresse mes fesses, passe un doigt free spin sur ma chatte puis me prend en levrette. Il me pilonne avec force. C’est moins bien qu’avec Thomas, et après mettre faite prendre autant ce week-end je ne ressens plus vraiment de plaisir. Alors je simule un orgasme. Il jouit en moi satisfait de lui. Ça aura duré moins de dix minutes, fellation comprise. Je tente tant bien que mal de cacher ma déception.Je ne peux pas me plaindre de ma relation avec Romain : je l’aime, il m’aime, il est doux, on passe de bons moments ensemble. On a des projets de vie. Même au lit on s’amuse bien. Mais j’ai besoin de ce que je vis avec Sandrine. Jamais je me verrai pratiquer le sexe violent avec lui : je n’ose pas lui demander et il serait incapable de me faire mal même si ça me procure du plaisir.Mais après ma nuit avec Thomas, je ne peux m’empêcher de comparer les performances.Je passe le reste de ma journée à faire des tâches ménagères en pensant à Thomas. Je ne sais pas si j’arriverai à ne pas retenter l’expérience.Le lundi matin je dis au revoir à Romain : il sera déjà parti en déplacement quand je rentrerai ce soir. D’un côté je suis contente bonus veren siteler qu’il parte quelques jours : j’ai l’appartement rien que pour moi, je mange quand je veux, je regarde ce que je veux à la télé, je sors sans avoir à lu dire où… J’aime ce sentiment de liberté. Et je suis toujours aussi heureuse quand vient le jour de le retrouver !Je prends la direction de l’école, imaginant déjà ce que je vais faire le soir en rentrant. Je vais sans doute me faire couler un bain avec plein de bain moussant. Après je commanderai une pizza que je mangerai devant ma série en petite tenue. Je pense que j’enverrai quelques messages coquins à Sandrine comme on le fait à chaque fois que je me retrouve célibataire temporaire…Au boulot nous parlons de ce qu’on pourrait faire cette semaine pour profiter pleinement de l’absence de Romain. On s’imagine des sorties en broîte pour le week-end, des soirées chez elle ou chez moi pour la semaine. Soudain elle me dit :- A moins que tu en profites pour voir Thomas sans avoir besoin d’alibi ! Ce serait l’occasion rêvée non ?- Je ne pense pas que ça arrivera, je te l’ai déjà dit, c’était génial, même bien mieux deneme bonusu veren siteler qu’avec Romain, mais je suis amoureuse de mon copain. Et je culpabilise déjà assez comme ça…-Dans ce cas pourquoi tu as gardé ses SMS et sa photo ?Je me retourne, elle a mon portable en mains.- C’est juste que j’ai pas eu le temps de supprimer tout ça.- Ah ben je le fais à ta place, rétorque-t-elle en mimant d’appuyer sur le bouton supprimer.- Non !Je ne sais pas ce qu’il m’a pris de l’empêcher de le faire.- J’en étais sûre : t’as le béguin pour lui ! Au fond de toi tu as envie de la revoir.Je sens le rouge monter à mes joues.- Oui il me plaît, il est beau, sexy, romantique et un putain de bon coup : si tu t’étais envoyer en l’air avec lui, tu ne voudrais que ça s’arrête jamais ! Il fait des miracles avec sa langue ! Et sa queue, mon dieu, j’en ai jamais senti une qui me remplissait comme ça ! Et forcément maintenaient je ne peux pas m’empêcher de comparer les choses qu’il me fait et celles que Romain me fait, la durée, les sensations. Et y a pas photos, Thomas gagne le match haut la main ! Et il a beau être tendre, attentionné et tout, sur les sentiments le point va à Romain. Je peux pas continuer…- OK je te lâche la grappe avec ça.Puis passe derrière moi et en profiter pour effleurer mes fesses. J’aime sentir ses mains sur moi, encore plus quand il a y a le risque que de se choper. Mais nous devons rester sages, les enfants reviennent déjà de récréation

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RELATED POST

My neighbor fucked me

My neighbor fucked meHello, my name is Maria, and I'm going to tell you another adventure of mine, this time…

Her Time of the Month Menstruation

Her Time of the Month MenstruationIt was her time of the month and I was doing everything I could to…

Fantasy

FantasyI often babysat for the couple down the street as a young woman. One night they came home particularly later…

I Pegged my husband last night for the first time

I Pegged my husband last night for the first timeI pegged my husband last night for the first time, popped…

kartal escort didim escort ankara escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort seks hikayeleri izmir partner escort escort pendik izmir escort antep escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort