Le veilleur de nuit

Anal

Le veilleur de nuitJe travaille dans le domaine administratif, dans un grand bâtiment de plusieurs étages qui est bondé en journée.J’avais fait la connaissance de l’un des veilleurs de nuit. Celui-ci était gentil et mignon, et à force de se croisés et de discutés un peu nous étions allez plus loin. Nous ne sortions pas réellement ensemble, c’était plutôt une union libre.Habituellement il effectuait ses vacations du soir avec un collègue mais ce soir-là ce dernier avait prévenu au dernier moment qu’il était malade et ne pourrais venir. Apprenant la nouvelle je décide le rejoindre mon amant sur notre lieux de travail. J’ai toujours eu envie de voir à quoi ressemblaient nos bureaux la nuit.Je le rejoins donc sur les coups de 22h. Sur place il m’ouvre manuellement la porte qui habituellement s’ouvre automatiquement. Dans le bâtiment je suis surprise du calme qui règne. Le hall habituellement vivant et bruyant est sombre et plongé dans le silence.Il m’explique que le soir il ne se passe rien de bien palpitant, il se contente d’attendre au bureau de l’accueil et de faire régulièrement le tour des bureaux. Je suis d’humeur coquine et lui propose de pour une fois, pimenter un peu sa vacation.Je commence à le chauffé un peu, j’enlève ma veste et commence à lui caresser l’entre jambe.Il a aussi envie de s’amusé un peu et commence à me tripoter. Je lui dis que je n’ai pas simplement envie de la faire là, je veux plus d’excitation. güvenilir bahis Il me propose alors de le suivre dans sa tournée pour découvrir le bâtiment sous un autre angle. Evidemment j’accepte.Il me propose alors de commencé par me déshabillé entièrement pour la visite, j’hésite car si je suis surprise je pourrais perdre mon travail, mais il m’assure qu’il n’y a personne à part nous dans le bâtiment jusqu’à 6h. Cela m’excite beaucoup alors je m’exécute, je me mets entièrement nue dans le hall, je garde uniquement mes chaussures. Je suis donc totalement à poil dans ce hall qui en journée vois défilé un grand nombre de personne. L’idée me plait. Il me caresse un peu, nous nous embrassons puis il me dit de le suivre.Je laisse mes affaires derrière moi à même le sol et le suis en direction des ascenseurs.Tandis que nous marchons il continue de me tripoté les fesses, je me sens libre et excitée.Nous prenons l’ascenseur et montons au premier étage. Nous marchons dans le couloir regardant dans les bureaux si rien n’est anormal. Effectivement rien de bien passionnant. Nous continuons à monter les étages et arrivons à la cafétéria.Le lieu est plus familier pour moi et le désire monte. J’en fais pars à mon partenaire, je m’agenouille devant lui et sort son sexe. Je m’occupe de lui en plein milieu du réfectoire où je mange habituellement avec mes collègues. Puis il range sa queue et nous continuons notre tour. Nous türkçe bahis arrivons à mon étage, encore une fois je suis émoustillé de me baladée nue dans ce couloir que je traverse chaque jour. Evidement quand nous passons à hauteur de mon bureau je n’ai qu’une envie. Je m’installe sur ma chaise et fait semblant de travaillée tandis que mon partenaire m’observe amusé. Je fais semblant d’être en pleine journée et lui dit bonjour comme si de rien était et continue de faire semblant de taper sur mon clavier. Le grotesque de la situation l’amuse et il joue le jeu.Il me dit qu’on lui a signalé un problème avec mes câbles et qu’il doit vérifier sous mon bureau. Je lui dis que si c’est urgent il n’a qu’à regarder tout de suite et il se glisse sous mon bureau. Evidemment ça n’est pas les câbles qu’il vérifie et je sens ses mains glissé entre mes cuisses. Je continu de mimé de travaillé mais quand je sens sa tête se faufilé vers mon entre jambes je ne résiste pas. J’écarte les cuisses et me laisse aller. La situation m’excite encore et je ne me retiens pas de gémir.Il finit par sortir de sous le bureau et me demande si ça me dirait qu’il me prenne dessus, je lui réponds que j’ai une meilleure idée.Je le prends par la main et retourne dans le couloir. Nous passons quelque bureau et je m’arrête devants l’un d’entre eux. Je lui explique avec un regard coquin que c’est celui de ma chef, il me demande si je suis sure de moi güvenilir bahis siteleri mais j’ai déjà ouvert la porte. Je m’assoie quelque instant dans son fauteuil et me caresse. Mon amant s’approche et je m’agenouille devant lui une nouvelle fois, après l’avoir fait durcir je me relève et me penche sur le bureau. Il se place derrière moi et me pénètre.J’imagine la tête de ma responsable si elle nous surprenait entre de nous envoyer en l’air sur son bureau. Cela dur un moment puis nous décidons de poursuivre notre visite nocturne.Je me sens maintenant libre en me baladant dans ces couloires. J’adore me retrouvée dans ces lieux familier tout en étant dépravée.Nous continuons de nous arrêter sur mes lieux familiers pour avoir de bref rapport. J’ai envie que nous le fassions dans tous les endroits que je fréquente au quotidien, sur le copieur, devant la machine à café, dans le bureau d’un vicieux qui me fait toujours des avances mais qui me dégoute.Le temps passe et notre tournée prend fin. Nous nous retrouvons à notre point de départ, le hall d’entrée et décidons de terminé ici.Il me prend une dernière fois à quatre pattes à même le sol puis termine en jouissant sur moi à genoux devant lui debout. A bout de souffle, les jambes tremblantes et le visage recouvert de sa semence au milieu de hall je souris en pensant à la situation.Le lendemain en passant la porte du hall cette fois si rempli de monde je repensais à la scène de la veille et j’étais partagé entre la honte et l’excitation. Cette sensation m’a suivi toute la journée à mesure que je redécouvrais tous ces lieux. Je pensais en voyant tous ces gens « si vous saviez ce que j’ai fait ici hier…”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RELATED POST

My husbands overseas part 1

My husbands overseas part 1My hubby flew out midday on the Wednesday. We took my daughter out of crèche for…

How I became a BBC slut. (Part Two)

How I became a BBC slut. (Part Two)Part TwoI dressed, it was early evening. I hadn’t cleaned the house, hadn’t…

Alexandra

Alexandra"Jacqueline Melissa Roberts!" my mom yelled. "You have about 5 seconds to get your ass to this table, or you're…

part 5 My husband’s first business trip of th

part 5 My husband's first business trip of thMy husband first business trip of the year part 5His returned.It was…

kartal escort didim escort ankara escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort seks hikayeleri izmir partner escort escort pendik izmir escort antep escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort