Ouverture Mouillée (Exp)

Babes

Ouverture Mouillée (Exp)Cinq soirs consécutifs à m’assouvir de Roseline à son domicile. Lui avouant que je n’avais pas fais l’amour souvent avant elle. Me signifiant qu’elle s’en était aperçu. Et que sa chatte était ouverte et disponible pour pratiquer. Fourrant cette chaude lapine de 67 ans à la demande de son mari toujours absent. Je devais à présent me retirer de son vagin à chaque fois que je me sentais venir. Pour ensuite éjaculer sur son corps et l’essuyer d’un linge humide. Puis repartir aux petites heures du matin douché. La madame toujours radieuse après s’être assouvie de ma fervente jeunesse. Elle adorait m’observer sur mon départ pendant que je reprenais mes vêtements. Allongée sur le lit souriante. Sa grosse vulve élargie dégoulinante de cyprine. En buvant une tasse de thé vert pour relaxer. Revenant vers ma femelle en chaleur un vendredi soir. Une note laissée à la porte m’indiquant d’entrer et de me présenter à sa chambre. Entendant des gémissements au loin ne la sachant pas seule. Suspectant son mari d’être revenu pour lui faire l’amour. Entrant dans la pièce qui émanait une odeur de sexe torride…Roseline – Allez entre…La dame qui était allongée sur le lit dans la pénombre. Ne portant qu’une petite culotte de couleur rouge. Son mari qui pénétrait une madame sur le côté dans la position de la pieuvre. Jouissant sous la cadence rythmé de ses vas et vient. Remarquant par le fait même que le monsieur était bien membré. À l’inverse de moi. Et semblait toujours vigoureux malgré ses 65 ans…Roseline – Tu peux observer…Ou bien on peut le faire à quatre…Ou bien si tu préfères…On peut se prendre la chambre à côté…Et le faire tranquillement…Moi – Je suis pas super à l’aise devant un autre homme…On devraient peut-être aller dans l’autre chambre…Si vous le voulez bien…Roseline qui avait le vagin un peu endolorie. Ne voulait pas subir de pénétration pour le moment. Discutant avec elle dans la chambre pendant qu’on étaient en sous-vêtements. Elle m’avait permit de l’embrasser et de lui caresser les seins. Je pouvais aussi lui frotter l’entrejambe avec l’intérieur de ma cuisse tuzla escort droite. La madame qui lisait un livre intitulé Délice du Fruit Mûre sous la lumière tamisée. Entendant son mari défoncer son amante à côté de vas et vient intenses. Edith de son prénom qui s’exprimait de plusieurs Ouiiiiiii…Ouiiiiii…Ouiiiiiii…Jean-Marc…Aaaaaahhhh…Jean-Marc… Le monsieur ralentissant sa cadence un instant pour ensuite éjaculer en elle. Poussant par le fait même un long râle guttural. La madame qui sortie 15 minutes plus tard de la chambre humide et les cheveux en bataille. Pour se diriger vers la salle de bain et se laver. La chatte de Roseline complètement baveuse de mouille à les entendre faire l’amour tous les deux. Toujours aussi chaude à mes côtés. La pointe de ses gros seins tombant dressée…Roseline – Ils semblent avoir terminés…Je suis un peu fatiguée…Je vais fermer la lumière si tu le veux bien…Tu peux dormir ici pour ce soir…Edith entrant dans notre chambre 20 minutes plus tard une fois laver. Ne portant qu’une petite culotte noire. Elle voulait dormir à mes côtés et se coller contre mon flanc. Discutant un peu avec une lumière tamisée dorénavant ouverte. Les deux dames appréciant alors ma jeune présence dans leur lit…Edith – Hummmm…Il sent super bon…T’as baisé souvent avec Roseline…Roseline – Assez souvent…Depuis cinq jours…Edith – Il est bien musclé…Mais avec un pénis assez moyen…Roseline – Moins douloureux qu’avec Jean-Marc…Mais il peut y aller vivement et longuement…Edith – Salut…Moi c’est Edith…En passant…Moi – Salut Edith…(Rougissant de sa présence)…Edith – Hummmm…T’es tout chaud…(Caressant mon torse un instant)…T’as quel âge déjà…Moi – 25 ans…Edith – Wow…Roseline…25 ans…Il baise bien…Roseline – Oui…Très bien…Edith – Jean-Marc dort à côté…Et j’ai encore envie…Si tu me le permets…Roseline – Oui…Vas-y Edith…Il est à toi…Edith – Et quand tu te prépares à venir jeune homme…Tu retiens mes cuisses avec tes mains…Et je me retire…Compris… T’es disponible j’espère…Moi – Oui oui…Je sancaktepe escort suis disponible…Edith qui était un peu plus petite que moi à 5 pieds 4 pouces. Avec un visage disons semi attrayant. Rouquine aux yeux bruns de 57 ans. Avec des seins aussi gros mais plus fermes que sa comparse Roseline. Plus musclée faisant régulièrement de la marche ou du vélo. De silhouette ronde avec de grosses hanches larges. Une célibataire du coin qui raffolait du sexe avec n’importe qui. Mais pas n’importe quoi. Mon jeune 25 ans venant interpeller sa forte libido. Mouillant instantanément en apprenant qu’un jeune de mon âge était disponible pour la sauter. La lumière à présent fermée frottant le tissu de sa petite culotte mouillée sur mon vêtement léger. Haletant en me disant un T’aime çà…Suivi d’une embrassade pour ensuite porter ses gros seins chauds vers mon visage. Vibrant son entrejambe sur mes pectoraux saillants. Enlevant mon caleçon bleu marin pour ensuite déchirer doucement le sien. La madame qui me chevauchait vivement en s’empalant sur ma tige. Découvrant une vrai tigresse en chaleur totalement émoustillée. Sa grosse vulve poilue un peu béante sur mon bâton de percussion dressé. Roseline allongée qui me flattait l’épaule gauche en guise de sympathie. En me disant quelques mots doux à l’oreille. Sa main gauche dans sa petite culotte pour se caresser. Et me faire sentir par moment l’odeur de sa chatte mouillée de ses doigts. Edith repositionnant ses mains vers l’arrière pour ainsi accélérer la cadence de ses intrusions pelviennes. Le lit qui grinçait fortement avec Roseline qui se masturbait à mes côtés sur le dos. Ses cuisses bien ouvertes en s’introduisant un godemiché de verre. Signifiant à Edith d’arrêter son chevauchement car je m’apprêtais à venir. La madame se retirant à la hâte pour me laisser éjaculer sur mon ventre. Un peu ébahi par la vitesse dont elle m’avait fait jouir. Un peu déçu que la relation sexuelle soie déjà terminée…Edith – Hummmm…Déjà fini…Je le croyais plus résistant…Roseline – Disons que ta cadence était un peu rapide…Edith – Il m’a üsküdar escort bien fait mouiller par contre…J’ai presque envie de recommencer…Roseline – Il faudrait pas trop brusquer les choses…Edith – Tu lui fais une fellation avant…Ou…Roseline – Çà dépend des occasions…Il se fait tard…Tu peux aller prendre une douche…Et reviens nous trouver après…(En s’adressant à moi)…Ressorti de la salle de bain Roseline venant m’accoster au retour…Roseline – Viens me prendre sur la table de cuisine…Baisant rapidement la madame allongée cuisses ouvertes sur la robuste table de bois. Pour ensuite la reprendre par en arrière avec ses deux jambes ouvertes perpendiculaires dans les airs…Roseline – Aaaahhh…Aaaaahhhh…Non…Pas tout de suite…Retiens toi…Passe voir Edith avant…Pour ensuite me retirer puis me diriger vers la chambre et apercevoir la dame à quatre pattes dans le lit. Faire une fellation à Jean-Marc avec ses deux mains appuyées sur sa tête…Jean-Marc – Approche…Sa chatte est pour toi…Baisant la madame en levrette pendant qu’elle suçait le vieux monsieur. Roseline revenue pour me caresser le dos et le torse. Et ensuite enfourcher Edith pour m’embrasser. Sa grosse poitrine portée vers mon visage. Pendant que je pénétrais son amie (Je crois) avec le lourd fessier de Roseline dans mes mains. Inversant les rôles pendant que Jean-Marc fourrait sa femme debout en levrette. Et qu’elle me faisait une fellation. Des sons de pénétrations mouillées résonnant dans toute la pièce. Éjaculant dans la bouche de Roseline au final. Expérimentant ma première relation à quatre personnes.Fourrant Edith une dernière fois une heure plus tard dans une chambre. Pendant que le vieux couple dormait ensemble à côté. La madame y allant de plusieurs vocalises soutenues telle Annette Bening dans American Beauty. Décuplant ma résistance vis-à-vis mon accouplement précédent avec elle. La madame qui fut martelé de coups de pieux pendant une bonne quinzaine de minutes. Éjaculant en missionnaire entre ses jambes bien ouvertes. Elle m’avait complètement vidé de mes énergies durant l’ébat. Tombant littéralement affalé d’épuisement sur son corps souillé. La madame reposant ses jambes tendues sur la couverture du lit. En caressant mes cheveux d’un aire étonnée. Surprise d’avoir été entreprise aussi vivement et longuement…Edith – Oh wow…Je ne m’attendais pas à çà…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RELATED POST

arkadaşımın serdar`ın evinde

Telefonda arkadaşım Serdar`ın heyecanla beni porno film izlemeye çağırdığını duyar duymaz soluğu Serdar`ların evinde aldım..Merdivenleri koşarcasına çıkıp zile bastım.”Kim o”Benim…

A very good view :-P

A very good view :-PAn afternoon i'm at home in my room, it was end summer-beginning autumn, i finish printing…

grup seksimiz

Avrupada,amerikada porno film çeviren erkeklerin %99 u homoseksüel erkekler ve dikkat ederseniz sikleri tam ereksiyon olmuyor.Halbuki bizim ülkemizdeki erkekler sünnetli…

Alman çifti Sabrina, Thomas ve ben.

Alman çifti Sabrina, Thomas ve ben.Merhaba değerli grup sex hikayeleri okurları, ben Almanya Nürnberg kentinde yaşıyorum. Geçen Cuma akşamı, saat…

kartal escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort seks hikayeleri izmir partner escort escort pendik izmir escort izmir escort halkalı escort malatya escort bayan kayseri escort bayan eryaman escort bayan pendik escort bayan tuzla escort bayan kartal escort bayan kurtköy escort bayan ankara escort antep escort gaziantep escort izmir escort kayseri escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort