Sergei

Athletic

SergeiL’étranger avec qui j’avais passé un weekend ici à Riga m’a écrit. J’ai été surprise et heureuse car il me plait cet homme chaleureux, respectueux et qui a l’air bien dans sa vie. Je lui ai répondu dans sa langue et nous avons établi une correspondance de drague mutuelle qui ravivait mes bons souvenirs car il m’avait bien fait jouir. Je fus très heureuse quand il m’invita à venir passer quelques jours dans son pays pour mes prochains congés universitaires. La date approchait. J’avais fini mes examens et je racolais un peu plus pour me faire de l’argent pour ce voyage proche. Il faisait maintenant chaud et je portais sur moi juste une minijupe et un bustier sans rien dessous.Un soir toujours près du parc où j’emmenai mes clients un homme grand vint me voir et me demanda combien je prenais puis il me prit pas un bras et dit en changeant de ton « Tu es bien Karina, viens avec moi, fais pas d’histoires, Sergei veut te voir ». Il avait un fort accent russe et j’ai eu peur car dans mon pays tous les trafics sont tenus par la mafia russe qui a la réputation d’être très violente. Je l’ai suivi et il m’a fait monter à l’arrière d’une grosse voiture qui attendait moteur tournant avec un chauffeur. L’homme me dit « je dois te masquer les yeux pendant le trajet » et il me mit un bandeau noir. Puis il me dit « met tes genoux au sol et il prit ma tête et la posa sur des cuisses et il me menotta dans le dos. J’étais terrifiée. La voiture roula. Le chauffeur ne disait rien et semblait connaitre les consignes. L’homme qui me tenait me dit à l’oreille « je dois savoir su tu fais bien le pipes, suces moi et soit bonne ». Il sorti un sexe assez canlı bahis şirketleri gros et me pinça le nez pour me l’engouffrer au fond de la bouche. Puis il s’est branlé dans ma bouche et me tenant par les cheveux pour faire faire des aller retours à ma tête. Avec une de ses mains il avait relevé ma minijupe et il me doigtait l’anus. J’eu quelques soubresauts de défense mais il me tenait fermement. J’ai joué le jeu. Je l’ai sucé avec tout mon art et quand il a joui au fond de ma gorge j’ai fait exprès de contracter fort mon anus pour simuler un orgasme violent. Il m’a dit « c’est bon, t’es vraiment une bonne salope, Sergei sera content ». Et il me fit assoir à côté de lui toujours avec menottes dans le dos et bandeau sur les yeux. Il prit un mouchoir et m’essuya les lèvres où son sperme coulait en ajoutant « t’es jolie mais là t’as vraiment l’air d’une pute ».Après un trajet assez long on m’a amenée dans une maison et on m’a enlevé les menottes puis le bandeau. J’étais debout au milieu d’une grande pièce et un homme masqué me faisait face. Il me dit « Karina chérie je sais que tu es douée, jolie et surtout très bonne pute mon adjoint qui vient de t’amener me l’a confirmé. Je veux voir ça. Mets-toi nue et montre-moi tes talents ». Il s’est assis dans un fauteuil et m’a regardé sans rien dire. J’étais désarçonnée et inquiète. Une musique douce envahit la pièce et une assistante apporta des boissons et ne parut pas voir que j’étais là. J’ai hésité puis j’ai fait un lent striptease suivi d’une masturbation debout jambes écartées et regardant Sergei dans les yeux. Il sirotait une vodka et me fixant. Je me suis retournée canlı kaçak iddaa et je me suis branlé l’anus avec une main tout en me penchant en avant. Puis je me suis mise en levrette tête au sol et cul relevé tourné vers lui. J’ai écarté mes fesses à deux mains et je lui dis « viens Sergei, j’ai trop envie de la bite en moi ». Il rigola puis me dit « C’est bien ce qu’on m’avait dit. Tu comprends vite » Relève toi et habille toi, je ne couche jamais avec mes employés. Il ajouta « Karina, tu dois aller quelques jours chez ton amant la semaine prochaine. On le surveille depuis longtemps et on a besoin de documents qui sont sur son ordinateur portable qui ne le quitte jamais. On sait que vous entendez bien car on vous a filmé dans sa chambre quand tu l’as rencontré. Tu vas être chargée de recopier son disque dur sur un disque externe que tu nous ramèneras. Si tu réussis je te paye ton loyer pour ta dernière année d’études. Si tu rates je te pourris la vie que tu n’as même pas idée à quel point. Te trompes pas je fais partie d’une organisation puissante qui te retrouveras n’importe où. Je vais te confier à mon assistante qui va t’expliquer ta mission. Je ne te demande pas si tu acceptes la mission car je sais que tu n’as pas le choix. Nous ne nous rêverons pas sauf si j’étais mécontent de la prestation. Une grande femme, brune, maigre et au style masculin est entrée et lui a dit « je te confie Karina pour la préparer ». La femme m’a pris pas le bras et l’a emmenée alors de Sergei était déjà sur un autre sujet. Elle m’a installée dans une chambre spacieuse avec salle de bain. Elle m’a fait déshabiller et m’a dit avec canlı kaçak bahis ironie « fait toi belle, le voyage c’est toujours salissant » puis elle est repartie avec mes vêtements en fermant la porte à clé. J’ai fait le tour de la pièce. J’ai vu les caméras de surveillance et qu’il n’y avait pas de vêtements de rechange. Le lit était juste un matelas protégé mais sans couvertures. La salle de bain était bien équipée. J’ai pris un grand bain et me suis allongée sur le grand lit, nue devant les caméras par nécessité. Le temps a passé et je me suis endormie. La femme brune m’a réveillée. Elle s’est assise sur le lit et m’a dit « cet après-midi je t’expliquerai comment utiliser la matériel qu’on va te confier ». Elle avait posé une main sur mon ventre qu’elle caressait doucement. « Tu as l’air douée pour ce travail et Sergei m’a demandé de te tester en vue d’une autre mission où il faudra séduire une femme. On n’a pas réussi à connaitre ton expérience dans ce domaine. » J’étais sidérée car je suis seulement attirée par les hommes et je n’ai jamais eu de contacts sexuels avec une fille. En Plus avec les hommes je suis féminine et assez soumise. La grande brune me dit « je suis exclusivement lesbienne dominatrice et chargée de l’évaluation des aptitudes de nos agents ». Elle s’est allongée tout habillée à mes côtes et a mis une main sur mon pubis tout en me caressant un sein. De peur je l’ai laissée faire. Elle était très compétente et directive. Elle a exploré tout mon corps pour connaitre mes réactions. Bien sûr elle a trouvé mes zones érogènes et en a abusé. Deux heures plus tard j’étais sa chose, vaincue par de multiples orgasmes d’une force incroyable tant le fait d’être un objet sexuel m’excitait. Elle m’a embrassé et m’a dit « Tu es complète, il faut juste que tu y prennes goût et que tu apprennes à séduire des femmes. A ton retour de cette mission je te prendrai en stage ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RELATED POST

Like Mother Like Daughter

This story happened in February of 2008. I'm still a little creeped out by it, but it seemed like the…

Birds of a Feather Ch. 05

Readers beware: In this chapter, my two main characters have an unexpected encounter that takes their sexual experiences in a…

Living a Dream

My wife leaned back on the overstuffed chair. Her pretty green eyes were glazed with lust and she had a…

Summer Ch. 15 Gwen’s Story 3

The affair quickly gathered pace. They met again the next day and within moments of arriving he was inside her;…

kartal escort didim escort antep escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort sakarya escort porno izle sakarya travesti