La toute première fois en groupe (Fin)

Babes

La toute première fois en groupe (Fin)Je sentais sa queue gonfler dans ma bouche. Je jouais avec son gland tantôt en le léchant, tantôt en le pompant. Dès que sa bite se tendait, je le suçais sur toute sa longueur.J’avais le sentiment de faire quelque chose de pas bien, un peu de honte sans doute et une impression de tromper l’homme que j’aimais follement. Mais je ressentais une sensation encore inconnue pour moi de plaisir intense, différent du plaisir que me donnait Franck. Plaisir qui me comblait pleinement. Je pompais toujours Michel, j’entendais les râles et gémissements des deux filles en fond sonore, quand deux mains se plaquèrent sur mes fesses, les caressant, les écartant puis remontaient sur mes reins et mon dos puis redescendant le long extérieur des cuisses pour remonter par l’intérieur. Les doigts venaient effleurer mes lèvres encore humides, passaient sur mon petit trou, puis masser de nouveau la partie charnue. Et puis j’ai senti un membre dur se coller et se frotter contre moi. Je devinais que la bite était guidée par une main. J’eus alors l’envie d’être prise, pénétrée par un sexe. J’avais envie que Franck me prenne. J’avais envie de lui et uniquement de lui. J’abandonnais Michel, trop haletante pour continuer à le sucer. Le gland maintenant se frotter à mes lèvres gonflées de désir. Je cambrais un peu plus les reins pour faciliter le passage mais le gland ne cherchait pas à s’enfoncer en moi. Il glissait vers mon clito, se frottait à lui puis remontait jusqu’à l’entrée de mon vagin. Ma joue plaquée contre le sol, je plaçais mes mains sur mes fesses et je les écartais au maximum. Je savais que cette vue rendait Franck dingue.Ce manège dura un petit moment me rendant folle de désir. Je ne prêtais plus attention à ce qui se passait autour de moi. Michel s’était éclipsé sans que je m’en rende compte. J’attendais soumise d’être prise. J’adore que Franck me prenne en levrette.Les mains n’étaient plus sur moi güvenilir bahis et je ne sentais plus le sexe dur contre moi. Je me relevais légèrement et j’en profitais pour regarder vers les gémissements. Fabienne était allongée sur le dos, les jambes relevées, Michel, à genoux entre elles, lui écartait les cuisses. Comme ils étaient placés, je pouvais voir le sexe luisant de mouille s’enfoncer tout entier dans la chatte béante, libérant un râle de plaisir de la gorge de Fabienne. Tout à coté d’eux, Cathy enfilait un préservatif sur la bite de … Franck !!!D’un bond, je me redressais pour m’asseoir sur mes talons. Ce n’était donc pas mon chéri derrière moi. En jetant un œil rapide par dessus mon épaule, je vis Régis enfiler un capote. J’étais un peu prise de panique. Cathy maintenant était accroupie sur Franck, elle tenait sa bite d’une main pour la guider vers son vagin. Elle s’empala doucement jusqu’à mi longueur, puis remonta doucement. Elle effectua ce mouvement 3 à 4 fois avant de se laisser tomber d’un coup jusqu’à la garde. Elle poussa un petit cri. Régis était maintenant contre moi, son sexe collé sur le sillon de mes fesses. Ses mains avaient pris possession de mes seins et je sentais ses lèvres effleurer mon cou. Je regardais toujours Cathy et plus exactement son bassin qui se levait et retombait sur la queue de Franck. Elle se mis à genoux, toujours empalée et se courba pour coller sa bouche sur celle de Franck. C’est Franck maintenant qui donnait des coups de reins pour s’enfoncer en elle. Elle gémissait à chaque coup. Je ressentais un peu de jalousie. Pendant ce temps, Régis avait glissé une main vers ma chatte. Je poussais un « Han !!! » lorsque son doigt appuya dessus.- Penche toi en avant et ouvre bien ta chatte avec tes mains comme tout à l’heure, me murmura-t-il à l’oreille.J’allai lui répondre que je ne voulais pas, que c’était Frank que je voulais sentir en moi, mais une autre pression bien appuyer türkçe bahis sur mon clito me coupa le souffle et me fit perdre l’équilibre vers l’avant. J’avais à peine posé mes mains au sol que la sienne se glissa entre mes jambes. Ses doigts retrouvèrent facilement mon petit bouton. Il le pinça délicatement entre son pouce et l’index. Je ne pouvais plus sortir que des grognements de plaisir de ma bouche. Je ne savais pas quoi faire. Mon ventre était en feu et réclamait un sexe dur et tendu. Une autre pression me fit lâcher complètement prise. Instinctivement je plaquais mes épaules au sol et je cambrais mes reins. Quand j’ai senti le gland appuyer à l’entrée de ma chatte, je l’ai aidé en écartant mes lèvres avec mes mains. Il m’a pénétré lentement, sans s’arrêter, jusqu’à être tout entier en moi. Il est ressorti aussi lentement, avant de plonger au fond de moi de la même manière. Il a fait ça 5 ou 6 fois. Puis je me suis appuyée sur les mains et c’est moi qui ai donné la cadence au rythme de mon plaisir, en faisant attention de ne pas dépasser le point de non retour.A coté, c’est maintenant Fabienne qui était sur Franck. Elle le chevauchait à l’envers, offrant ainsi la vue de sa croupe au regard de Franck. Michel prenait Cathy en levrette. Elle était également très cambrée, la joue plaquée au sol.Régis avait repris le contrôle. Il me maintenait fermement les hanches et les coups de reins étaient plus forts sans être violents. Je luttais tant bien que mal pour ne pas avoir d’orgasme mais c’est lui qui me laissa pour se diriger vers Cathy. Michel se retira pour lui laisser la place et alla se plaçait devant Fabienne qui aussitôt se mit à le sucer tout en continuant à chevaucher Franck.Je m’approchais d’eux. On entendit Cathy jouir. Toujours dans la même position, une joue au sol et une main glissée entre ses jambes. Régis lui envoyait des jets de sperme sur les fesses et le dos. Dans la minute qui suivit, Fabienne partie güvenilir bahis siteleri également tandis que Michel lui aspergeait le visage de son foutre. Me voyant, Franck se dégagea de Fabienne, enleva son préservatif et vint derrière moi me prendre. Il ne fallut pas plus de 2 minutes pour qu’ensemble nous nous mettions à jouir. Il resta en moi et j’ai senti chacun de ses jets se déverser en moi. J’ai compris qu’il s’était retenu pour m’offrir sa semence. J’étais épuisée et je n’étais pas la seule … nous sommes restés tous les 6 allongés un bon quart d’heure, sans bouger ni rien dire pour récupérer un peu. – Vous avez vu l’heure ? Il est 18h50 !!! s’écria Cathy. On doit passer acheter la bouffe pour ce soir, faut pas traîner !!!Fabienne se levait déjà pour se diriger vers le ruisseau, suivi de Cathy et de leurs 2 compagnons. Franck et moi avons été le rejoindre. Nous nous sommes ébroués quelques minutes dans l’eau puis nous revenus à nos serviettes pour nous sécher et nous vêtir. Nous avons échangés nos numéros de téléphone. Les 2 couples nous ont assuré avoir passé un moment inoubliable et intense de plaisir avec nous et nous nous sommes promis de nous revoir pour d’autres instants aussi jouissifs. Nous nous sommes quittés là. Chacun partant dans des directions opposées pour rejoindre nos voitures.Je n’ai pas osé parler de ce que nous venions de vivre à Franck durant toute la durée du chemin de retour. C’est Franck qui a abordé le sujet une fois chez nous. Il m’a avoué avoir ressenti un peu de jalousie mélangée à de la frustration et de trahison mais très vite envolé par l’énorme plaisir de me voir et m’entendre jouir et d’avoir même été au bord de l’éjaculation. Je me suis sentie rassurée et le sentiment de culpabilité qui m’envahissait disparu aussitôt.- Qui suce le mieux ? Demandais-je d’un air taquin. Cathy, Fabienne ou moi ?- Difficile à dire … huummm, je n’ai pas tous les éléments pour juger, me répondit-il avec un sourire.- Ah oui … et bien je vais t’en donner des éléments, dis-je en baissant son short et en me mettant à genoux devant lui ….L’été 1984 commençait bien et quelque chose me disait qu’il allait encore me réserver des surprises…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RELATED POST

My Week In Puerto Rico – part II

My Week In Puerto Rico - part IIMy Week In Puerto Rico – part IIThis Story Is 100% FictionWe reached…

black cock for wife

black cock for wifeI love fucking my wife anyplace anytime, but I love to watch her being fucked more ,…

Making Her His Creampie

Making Her His CreampieThe sweet scent of Sabina's perfume filled the house. David was getting hard just thinking about his…

Two Broke Women

Two Broke WomenTo my friend imornery81. . . . your writings have inspired me to be creative and post some…

kartal escort didim escort ankara escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort seks hikayeleri izmir partner escort escort pendik izmir escort antep escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort