Ma cousine et le vieil ermite

Ma cousine et le vieil ermiteQuand nous étions enfants puis ados, ma cousine et moi nous retrouvions souvent chez nos grands-parents, à la campagne.nous avons presque le même age, et avons toujours été très complices. Je dois même dire que nous avons découvert ensemble notre sexualité, peut-être que je raconterai cela un jour.L’histoire qui nous intéresse aujourd’hui se passe quand nous devions avoir 17 ans peut-être. Nous étions très chauds, on se masturbait souvent en se regardant à l’époque, on se montait des scénarios sexes, on imaginait les trucs fous que nous pourrions faire.Dans le voisinage de mes grands-parents vivaient un vieil homme seul, dans une maison très délabrée, il devait avoir 60 ans. Il était réputé pour toujours chercher à baiser, sans succès bien sûr ! Il avait en tout cas souvent dit à mon grand-père qu’il se branlait sur des revues pornos, nous avions surpris papi le dire à ses copains en rigolant.Ma cousine et moi décidèrent un jour d’aller chez lui, de se cacher dans le grenier (il était percé de nombreux trous), et d’espionner le vieux, en espérant le voir se toucher.On rigolait, mais diyarbakır escort ça nous excitait aussi pas mal !Le jour venu, en début d’après-midi, un jour d’été très chaud, nous voila partis chez le vieux. Moi en short tee-shirt, ma cousine en robe légère.On entre par une petite porte ouverte sur la cave, on savait que le vieux devait être dans sa chambre pour la sieste. On monte doucement par les escaliers de service jusqu’au grenier. Et là on marche à 4 pattes, en direction de la chambre, pour se retrouver juste au dessus.Nous avions envie de rigoler, mais il fallait rester silencieux.Je matais ma cousine, à 4 pattes, sa robe remontée jusqu’à sa culotte, pieds nus. Je commençais à bander. J’étais sûr qu’elle m’allumait, je la connais bien.On arrive au dessus de la chambre, on regarde par un des nombreux trous. Le vieux était bien là. Sur son lit. Torse nu. Avec juste un vieux slip blanc. En train de regarder une revue. On ne voyait pas les images, mais c’était un truc porno, c’était évident ! Le vieux passait parfois sa main sur la bosse de son slip.Quelle envie de se marrer ! Chut !!! Je fais signe à escort diyarbakır ma cousine.Tout à coup, le vieux enlève carrément son slip. Le voilà à poil, en train de se toucher la queue. Bel engin ! Je ne pensais pas qu’un vieux pouvait bander comme ça.Je vois que la tête de ma cousine a brusquement changé. Avant, elle se marrait. La voilà qui arbore une tête étonnée, la bouche ronde, et je vois ses yeux qui trahissent son excitation. Quand on connait bien ma cousine, ce sont toujours ses yeux qui montrent en premier son envie de sexe.J’avoue que la scène en dessous, ma cousine qui chauffe, tout ça me met dans un drole d’état. Je bande fort, j’ai envie de me branler.Tout à coup, idée de génie. Je fais signe à ma cousine d’attendre sans bouger. Je repars doucement par où nous sommes venus, je descends l’escalier, j’arrive dans la cave, puis dans le jardin. Je contourne la maison.Je rentre discrètement dans la cuisine, par la porte d’entrée toujours ouverte (elle ne ferme d’ailleurs plus depuis longtemps).La chambre est juste à coté de la cuisine.D’un coup, je crie : “Victor, vous êtes là ?”. Et avant qu’il diyarbakır escort bayan ait eu le temps de bouger, j’entre dans la chambre.Il a juste eu le temps de se cacher la bite avec la revue.Je fais mine d’être surpris, je m’excuse.Puis je lui demande ce qu’il faisait ?Lui : “Tu vois bien”.Moi : “j’ai bien une idée, mais ça fout la honte, non ?”Lui : “oui, un peu”.Moi : “Bon, c’est pas grave. C’est quoi votre bouquin ?”Lui : “une revue porno”.Il me tend la revue, je vois qu’il bande toujours autant. Il devait pas être loin de jouir. Les photos sont super bandantes, ma queue déforme mon short.Moi : “Vous vous branliez ?”Lui : “oui, désolé”.Moi : “C’est pas grave, j’ai aussi envie. On pourrait se branler ensemble”.Lui : “ah oui ? Tu aimerais ?”Je ne réponds pas, mais je me déshabille. On est tous les 2 à poil. Il regarde ma queue, je sens qu’il aime.Je pense à ma cousine qui nous mate, au-dessus. Elle doit avoir retiré sa culotte, et elle doit se branler, je la connais bien.Ca m’excite à fond.On s’est branlé, le vieux et moi, on a joui super vite, quasiment ensemble. J’ai arrosé son lit, et un peu sa revue.Il n’a rien tenté sur moi, j’avoue avoir été troublé, je ne sais pas ce que j’aurais fait s’il avait voulu me sucer par exemple.On s’est promis de recommencer.Quand j’ai retrouvé ma cousine, sa main sentait le sexe, ses yeux me disait qu’elle avait adoré.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

RELATED POST

cuckold ailede büyüdüm 3

cuckold ailede büyüdüm 3 Ben daha sonra ayda bir bu tarz olayları yaşadım.Annem iyice beni tahrik ediyordu ilk otuz birimi…

Güney Afrika’da Zenci Sikmek! (2)

Güney Afrika'da Zenci Sikmek! (2) (Davut 41 Y., Cape Town / Güney Afrika) Kwanele'ye işimin ne zaman düşeceği işlerimin yoğunluğu…

Türbanlı Eşim Ortağımla Aldattı

Türbanlı Eşim Ortağımla Aldattı Türbanlı Eşim Ortağımla Aldattı Selam Seks Hikayeleri okurları Ben Kahraman.Konya’nın lüks bir semtinde yaşıyorum. 30 yaşında…

hamamda turistlerle

hamamda turistlerle Slm.Bu olay 2 yıl önce ben 19 yaşımdayken meydana geldi.Ben ap eşcinselim.Lisede sınıf arkadaşımla ilke yapmıştım ondan sonra…

kartal escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis bursa escort çanakkale escort çankırı escort çorum escort darıca escort didim escort edirne escort edremit escort elazığ escort konya escort sakarya escort sakarya escort porno izle izmir escort sakarya travesti